Réglementation drone

Tout ce qu’il faudra savoir pour son utilisation en toute sécurité.

Depuis quelques années, les drones ont pris une nouvelle dimension. Elles ne sont plus utilisées uniquement par les services militaires. Les drones sont de plus en plus utilisés par les professionnels de l’agriculture, du cinéma, de bâtiments, de sécurité et bien d’autres. Elles sont également utilisées dans le cadre des compétitions sportives et de loisirs pour les jeunes. Cependant, avoir un drone impose de connaitre la loi en vigueur en France. C’est pour cette raison que vous aurez les informations nécessaires dans cet article pour que vous soyez désormais à jour.

Les différentes règles liées à l’usage d’un drone

Il y a plusieurs catégories de drone. Nous avons le drone expérimental, le drone professionnel ainsi que le drone particulier. Ce dernier pratique le drone juste pour s’amuser ou pour une compétition. Cependant, la législation n’est pas la même pour les trois catégories de drone. En ce qui concerne les personnes qui pratiquent les drones pour le loisir et la compétition, la réglementation de drone de l’année en cours impose l’enregistrement de tout aéronef qui dépasse les 800 g. Par ailleurs, une formation obligatoire est requise. Les deux étapes (enregistrement et formation) sont gratuites. Pour la formation, vous devez juste vous rendre sur le site gouvernemental fox-alphatango.aviation-civile. Une fois sur ce site, vous suivrez la procédure de création de compte pour pouvoir enregistrer le drone.

La formation consiste juste à suivre quelques vidéos qui durent environ quelques secondes puis après répondre à quelques QCM. Si vous trouvez les bonnes réponses, vous aurez droit à une attestation. Dans le cas contraire, vous avez la possibilité de repasser faire le test.

Les règles d’usage d’un drone civil pour les particuliers

Il est interdit d’utiliser un drone dans certaines circonstances et dans certaines zones. Il est donc important de savoir où l’on peut faire voler un drone en France. Si vous souhaitez profiter de votre drone neuf sans aller en prison ou payer une amende, voici les règles à suivre :

  • Pour commencer, il faut éviter de piloter le drone en dessus des véhicules et des personnes. Afin de protéger non seulement les individus et les biens au sol. Aussi, la personne qui pilote un drone ne doit pas se trouver dans un véhicule en déplacement.
  • Le pilote doit aussi respecter la hauteur maximale de vol. Cette hauteur est comprise entre 50 et 150 m et cela en fonction de chaque endroit. Le pilote doit respecter cette hauteur afin d’éviter une collision fortuite avec un avion.
  • Il faut également éviter de piloter le drone à côté des aérodromes ainsi que sur un espace public en agglomération. Il s’agit notamment des jardins, des plages, des parcs publics…
  • Éviter de piloter les drones sur les sites protégés ou sensibles : les prisons, les hôpitaux, les centrales nucléaires… ce sont là plusieurs zones dont l’accès est interdit.

Pour finir, il faut éviter de diffuser les prises de vue sans l’accord des individus concernés, autrement dit respectez la vie privée des autres.

Laisser un commentaire