L’univers des formations en réparation de smartphones

Depuis plus d’une décennie, les smartphones ont littéralement envahi notre société. La majorité des individus possèdent dorénavant ce type de mobile, qui sont rapidement devenu indispensable. L’apparition de la 5G n’a rien arrangé à ce phénomène, mais bien au contraire, il devrait l’accentuer. Ces appareils qui nous suivent dans tous nos déplacements, sont de plus en plus sophistiqués, ce qui les rend excessivement couteux pour la plupart d’entre eux. Dans ce sens, le ménage moyen ne va pas se permettre de changer son téléphone à la moindre défaillance technique. Il va plutôt privilégier la réparation des pièces endommagées afin de sauvegarder ses économies. Parallèlement, une tendance écologique s’installe au fil des années et pousse maintenant les gens à garder leurs appareils électroniques plus longtemps afin de préserver l’environnement.
La conséquence des facteurs cités précédemment, est l’apparition d’un nouveau métier :
réparateur de smartphones. Ainsi, il n’est pas rare de voir s’implanter un peu partout en France, des boutiques spécialisées dans ce secteur.

La nécessité de se former

Comme indiqué précédemment, ces téléphones sont un condensé de technologies. Il est donc difficile pour le commun des gens, de se lancer dans des réparations qui pourraient accentuer les dégâts de l’appareil. Ainsi, les techniciens chargés de redonner une seconde vie à nos mobiles, ont participé à des formations spécifiques visant à satisfaire la demande.

En effet, on constate qu’il existe une multitude de smartphones, avec chacun leurs spécificités, ce qui rend la tâche pour le moins complexe. Il est donc impératif de se former, afin d’être capable de gérer n’importe quelle situation. Pour ne rien arranger, tous les ans de nouveaux modèle font leur apparition sur le marché, forçant ainsi les techniciens à se mettre à jour régulièrement. Dans le cas contraire, le réparateur sera vite submergé et incapable de satisfaire ses clients.

Ces formations ont lieu dans des centres spécialisés crées récemment, à l’image de la Mobilax Academy, ou dans des instituts déjà existants, mais qui ont ouvert des sections complémentaires sur cette niche particulière. La personne intéressée par cette branche, devra alors prendre contact avec un de ces centres pour pouvoir bénéficier du savoir faire nécessaire pour ouvrir son magasin, ou alors travailler en tant que salarié au sein d’une enseigne déjà existante.

Des formations diverses et variées

Les réparateurs doivent se former dans plusieurs domaines s’ils souhaitent capter le maximum de clients. On peut citer l’une des branches clé de ce métier, à savoir le remplacement d’un écran cassé ou abîmé. En effet, qui parmi nous n’a jamais fait tomber son téléphone et a eu la mauvaise surprise de retrouver des fissures ? Dans ce cas de figure, la plupart des gens se dirigeront donc vers un professionnel, afin d’éviter de racheter un nouveau mobile.

Les techniciens doivent aussi maîtriser le changement de pièces défaillantes. Ceci constitue une des parties les plus complexes de ce métier. Il faudra être capable de diagnostiquer précisément la partie endommagée, afin de commander la pièce adéquate au fournisseur. Inutile de rappeler que l’abondance de marques et de modèles, complique sérieusement la tâche.

On remarque alors que ce qui fera la différence entre un « bon » et un « mauvais » réparateur, se fera dans la formation de ce dernier. Il existe également une problématique que le technicien doit prendre en compte qui est la relation client. Celui-ci est dans l’angoisse de confier son téléphone à plusieurs centaines d’euros et a donc besoin d’être rassuré sur sa prise en charge. Cela peut se manifester par une parole apaisante qui dissipera le doute.
Il serait aussi pertinent de miser sur la réparation en direct, où le client pourra assister aux opérations. Il retrouvera son smartphone quelques minutes plus tard et sera pleinement satisfait.

Ainsi, on peut résumer les caractéristiques principales d’un réparateur à travers trois axes :

  • Savoir détecter et remplacer les pièces endommagées
  • Mettre à jour ses connaissances pour s’adapter au marché
  • Maitriser la relation client

Ce qu’il faut retenir…

Le job de réparateur de smartphone ou tablette est en plein essor et cette tendance devrait se poursuivre dans les années à venir. Les formations dans ce domaine vont donc suivre le mouvement et se multiplier. Dans ce sens, il est nécessaire de s’informer au préalable sur la qualité de l’établissement que l’on souhaite intégrer. Le plus judicieux serait de choisir un institut reconnu et référencer sur le réseau national. Nul doute que cela se fera ressentir sur la qualité des prestations.
Enfin, il est intéressant de mentionner que des
possibilités de financement existent, avec des organismes tel que pôle emploi, permettant ainsi de se former à moindre coût dans un métier d’avenir.

Laisser un commentaire